7x Anticiper 7x Décoder 7x Savoir 7x Faire 7x Découvrir 7x S'évader 7x S'étonner

Recevoir la newsletter 7x7

Le top 7 des définitions les plus recherchées sur Google en 2016

Décoder Par Camille Legrande 29 décembre 2016

Fps7gt4cqvsgtqgwqwxs

2016, année de la grosse lune

1 2 3 4 5 6 7

Cette année, on a de l’empathie pour les bipolairesLaïc et/ou agnostique, face au Brexit, on reste pragmatique et on parie sur la résilience... 

Cop 21, thug life, Daesh, Femen, Oecuménique, franc-maçonnerie Bâtonnier : le top 7 des définitions les plus recherchées en 2015 sur Google était presque convenu et assez lié à l’actualité. 

Changement d’ambiance en 2016. Les 7 définitions les plus recherchées (en France) ressemblent au sommaire d’un hors-série commun entre Philosophie et Psychologie magazine. Cette année, brexit excepté, les Français s’intéressent plus à ce qui se passe à l’intérieur de nos têtes qu’à la planète et à ses problèmes. 

1 l’empathie, c’est épatant

Hbwkciimputgkjs8ofwp

Mais non, t'es pas tout seul...

Pixabay

Une définition qui dit tout ? « L'empathie est l'inverse de l'indifférence : c'est la capacité que nous pouvons avoir (plus ou moins) de comprendre les émotions d'autrui ». Cette définition, c’est celle de Hervé Resse dans un récent article sur l’intelligence émotionnelle chez 7x7. L’empathie est d’ailleurs un des mots clefs les plus recherchés sur notre site… et c’est donc la définition la plus recherchée de l’année sur Google. Voilà probablement une bonne nouvelle soit parce que les internautes ont envie de comprendre les autres.. soit parce qu’on utilise de plus en plus ce mot que tout le monde ne connaît pas (car il a été longtemps moins usité qu’antipathie... ).

2 Les Français polarisés sur les bipolaires

If95nfh6aeglgy6pvfdt

Mug bipolaire

Miss Zoe

Bipolaire est la deuxième définition la plus recherchée de l’année. Certes ce trouble qu’on appelait autrefois psychose maniaco-dépressive, est un parfois considéré comme un symptôme à la mode. Mais ce n’est pas la seule cause de sa popularité en 2016. Quand on regarde dans le détail l’évolution de l'intérêt pour cette recherche, on constate un pic fin avril. Or que s’est il passé à cette période de l’année ? Il suffit d’aller consulter PurePeople le 30 avril, et de lire « Catherine Zeta-Jones : Bipolaire, l'actrice est internée pour se faire soigner ». Une info people qui intervient juste après les articles autour de Suzy Favor Hamilton, une athlète olympique devenu call girl et qui explique son parcours par ses troubles bipolaires…

On ne dira jamais assez combien combien les people contribuent à la vulgarisation scientifique. 

3 On devient fanatique des pragmatiques

Ostxmzdk1udu3krwhar7

Une belle leçon de pragmatisme.

capture écran abc

Soyons pragmatique, si la définition de ce mot est recherchée, ce n’est pas parce que les Français le sont devenus, pragmatiques. Mais parce qu’ils ne savent pas ce que ça veut dire. Ou parce qu’ils veulent le traduire : « pragmatique en arabe » arrive juste après « pragmatique définition » et « pragmatique sanction » dans les recherches.  Cette dernière étant une ordonnance de 1438 où le roi Charles VII s’affirmait comme le gardien des droits de l’église de France. Un premier pas vers le gallicanisme, dit Wikipédia. Vous suivez toujours ? Parce qu’il est aussi probable que la popularité de ce mot soit lié au contexte politique. Obama a estimé que Trump était plus pragmatique qu’idéologue après l’avoir rencontré… Plus les personnages sont clivants en discours, plus on découvre qu’ils peuvent devenir pragmatiques en action. Enfin, on espère. 

4 La résilience n’est toujours pas résiliée

Rox9k96n4har9thopcps

La résilience n'est pas que psychologique ! (799 euros, l'ensemble est en promo sur crealiterie.com)

Tiens, ça commence à faire des années que résilience est un terme à la mode… "Faculté à « rebondir », à vaincre des situations traumatiques" nous dit Psychologie.com. OK. Mais pas que. Car si Boris Cyrulnik, le vulgarisateur du concept, est une Requête associée à résilience en progression, il arrive loin derrière « mousse haute résilience » (c’est une mousse à mémoire de forme inventée par la Nasa qui sert aujourd'hui pour les matelas).

5 Le Brexit, une sortie qui fait son entrée

Ucaomm75xvhnxwemphpc
frankieleon Flickr

C’est le seul mot valise de l’année qui atteint le top 7. Avec un pic après le vote britannique du 23 juin of course. Les recherches associées sont liées aux conséquences, avec un intérêt pour tout ce qui touche aux finances : Brexit bourse, Cac 40, immobilier, Brexit livre sterling…

6 Laïcité : à chacun sa def

Qt75dhwcbhopaxxorp46

La séparation de l'Eglise et de l'Etat vue par Le Rire...

Wikimedia

Recherchée toute l’année, la définition de la laïcité varie suivant les sources. Chez Larousse,  on met l’accent sur l’exclusion de l’église :

Conception et organisation de la société fondée sur la séparation de l'Église et de l'État et qui exclut les Églises de l'exercice de tout pouvoir politique ou administratif, et, en particulier, de l'organisation de l'enseignement.

Chez Wikipédia, moins old school, on insiste aussi sur le principe « d'impartialité ou de neutralité de l'État à l'égard des confessions religieuses ».

Sur le site du gouvernement, on retient trois principes à la question "Qu’est-ce que la laïcité ?" :

- la liberté de conscience et la liberté de culte,

- la séparation des institutions publiques et des organisations religieuses,

- et l’égalité de tous devant la loi quelles que soient leurs croyances ou leurs convictions.

Notre préférée, c’est celle de Vikidia, l’encyclopédie des 8-13 ans : « Elle permet à une personne de choisir ou non une religion et de la pratiquer librement. La laïcité empêche l'État de privilégier une religion par rapport à une autre (pas de religion officielle, comme cela est le cas dans certains pays). »

Voilà. 

7 Les agnostiques ne sont pas des agneaux (ni des loups d’ailleurs)

Cnyfmi0638lgdcyy5f9v

Juppé, catho agnostique pratiquant. 

Twitter allain Juppé

Clin d’œil à la sixième place de la laïcité, la septième place d’agnostique dans ce top des définitions les plus recherchées sur Google, mérite qu’on s’y attarde. D’abord parce que le pic des recherches se situe fin juillet, juste après l’assassinat d’un prêtre catholique par un terroriste islamiste. Le terme a fait alors florès dans les réseaux sociaux où des agnostiques se sont exprimés.

Mais il y a eu d’autres raisons à la popularité du concept en 2016. La recherche associée à agnostique le plus fréquente, c’est… Alain Juppé. Le maire de Bordeaux, alors candidat à la primaire de la droite, avait déclaré à FOG qu’il était « catholique agnostique ». Un oxymore qui lui a valu les foudres de la droite tradi et réac. Et pourquoi pas un skinhead bouddhiste s’est égosillé Christian Combaz dans Atlantico. Sauf que bon, les moines bouddhistes ont aussi le crâne rasé.

Mais on s’égare car la troisième cause du succès d’agnostique en 2016 est à rechercher… chez Meetic. Le site de dating est en effet une requête associée fréquente et de surcroit en forte progression cette année (+40  %). Alors si vous cherchez une âme sœur et qu’elle se définit comme agnostique, sachez qu’elle peut aussi bien douter de l’existence de Dieu (mais sans en être certain contrairement aux athées) que considérer que de toute façon ces choses-là sont inaccessibles à l’intelligence humaine. Si vous suivez toujours, vous voilà bien avancé.e, hein ? 

Nous suivre

Facebook black Twitter black Linkedin black

En vidéo

Plus d'articles dans Décoder

Partager 21 Linkedin white 21 Facebook white Twitter white Email white Plus white