7x Anticiper 7x Décoder 7x Savoir 7x Faire 7x Découvrir 7x S'évader 7x S'étonner

Recevoir la newsletter 7x7

7 raisons de nous réjouir de la pénurie d’essence (et d’électricité)

Décoder Par Slimane-Yann Ammor-Bihan 25 mai 2016

Regzksdzotzj4hufuyoy

On aime les prises d'otages, un pneu, beaucoup, à la folie, pas du tout...

FRANCOIS LO PRESTI / AFP
1 2 3 4 5 6 7

On nous refait le coup de la panne. Mais la pénurie d’essence, c’est aussi le réveil des sens. La preuve avec cet argumentaire raffiné pour irradier de bonheur. 

On en apprend toutes les heures. L’Etat puise dans ses réserves stratégiques, les frondeurs envisagent une nouvelle motion de censure, Le Guen a de l’urticaire et dénonce « une inflammation gauchisante », le Pont de Normandie est bloqué par les manifestants, les CRS interviennent ici ou là, la CGT veut couper le nucléaire… Bref, la France est au bord du chaos et du KO. 

C’est la galère pour les uns, la colère pour les autres. Et soyons clair, j’ai beau être un bobo binational de centre ville qui circule en trottinette un antivol entre les dents, je compatis, rurbain mon ami. Mais je n’en pense pas moins.

Car ce blocage inédit contre la loi travail, cette convergence incertaine de la nébuleuse des luttes, ces invectives fratricides entre les deux gauches… sont autant d’opportunités de changement pour notre société. Carrément.

Oui, on peut aimer les prises d'otages sans sombrer dans le syndrome de Stockholm. Et voici pourquoi.

1 Youpi ! C'est le retour de mai 68

Si tu es de gauche, enfin à gauche de la gauche, tu as reconnu tous les indices du grand soir festif. Dans le désordre : la grève reconductible, presque générale, les casseurs et les violences policières, les palabres sans fin de #NuitDebout pour jouer un remake des débats de la Sorbonne, l'arrivée des "jaunes" pour remplacer les grévistes et, last but not least, la pénurie d’essence. Qui préfigurerait la pénurie des denrées.

Certes François Hollande a beau jeu de dire : "Mai 68 c'était des millions de personnes en grève, des étudiants dans les facultés, des ouvriers qui occupaient les usines ».

Mais toi qui te reconnaît dans le hashtag #JeSoutiensLaGreve, tu sais qu’une minorité agissante peut faire basculer l’histoire.

Bon.

J’ai parfois du mal à te suivre mais je peux te comprendre. Après l’épisode Le Paon, la CGT retrouve sa parure écarlate, elle renoue avec les éléments de langage bien clivants « le blocage, c’est notre 49.3 à nous ». En lançant son OPA sur #NuitDebout (comme elle a fait en 68, tiens) elle redevient presque révolutionnaire. Enfin, tu peux toujours rêver...

2 Chouette, c’est le retour de la chienlit

Si tu es de droite, même à gauche de la droite, tu as le droit de rêver toi aussi. Tu te souviens comment a fini mai 68 avec la plus grosse manif sur les Champs entre De Gaulle 45 et Zidane 98 et une chambre bleu horizon élue dans la foulée. Tu sais bien que les grèves qui emmerdent le peuple en leur nom finissent par devenir impopulaires… Surtout si la gauche est au pouvoir ! 

Soit elle mate le conflit et elle devient social-traitre pour l’éternité ; soit elle joue le pourrissement et pourrit à son tour par les pieds et la tête ; soit elle cède et c’est un boulevard pour 2017. Remercie Philippe Martinez, ton idiot utile

3 On va refaire l’amour (et des bébés)

Rxufxmryyuqij9srzlwh

Pour faire des bébés, on a dit pas avec le poing 

Quand l’énergie manque, on retrouve de la vigueur. Ce paradoxe de la libido a été observé à de multiples reprises. Si la CGT ferme les réacteurs nucléaires, on va se retrouver des atomes crochus. Y a rien à voir à la télé et on explore de nouvelles lucarnes. Et hop + 44 % de naissances à Maasdriel (Pays Bas) en 2008. Un phénomène comparable a été observé après les coupures liées à l’ouragan Sandy dans le New Jersey. Merci encore à Philippe Martinez qui va repeupler la France. 

4 On va enfourcher nos bicyclettes (ou faire des économies)

Iivobdqbb0zp4ty5uwbr

Une seule solution, la vélorution ! 

stef niKo Flickr

Le retour du vélo en France date de 1995, lors des grandes grèves contre le plan Juppé. C’est sur une courbe là, regarde bien. Aller au travail à vélo, c’est dépenser des calories superflues, et sauvegarder la planète en prime. Tu me diras, je ne vais pas sortir mon biclou pour aller bosser à 30 bornes. Mais depuis 1995, la planète a évolué et BlaBlaCar est né.

Tu ne veux pas enrichir notre licorne française? Pratique le covoiturage avec ton voisin et divise par deux ta facture d’essence ! 

5 C’est bon pour la planète !

Urhocosxe4jqhhdmj2zn

Depuis qu'ils sont passés au renouvelable, on paye les Allemands pour qu'ils consomment de l'électricité. ya, ya, c'est le Figaro qui l'écrit. 

Pas la peine de te faire un dessin. Moins d’essence = moins de pollution, c’est radical. Mais figure toi que tu vas aussi faire une expérience décroissante  intéressante. Car si la CGT bloque les centrales, tu vas te rendre compte qu’on peut vivre avec moins d’électricité nucléaire. 

D’accord, c’est pas bon pour 7x7.press (et donc pas terrible pour un esclave consentant  dans mon genre non plus). Mais ce n’est qu’un mauvais moment à passer. Car la morale de cette grève, c’est que si on se désintoxiquait de l’atome, on ne dépendrait plus d’EDF (ou de la CCT). Le Japon a bien réussi à se passer du ses centrales après Fukushima sans faire un collapsus comme le rappelle Stéphane Lhomme, directeur de l'Observatoire du nucléaire.

Prions pour que Philippe Martinez bloque toutes les centrales, qu’on découvre enfin que les énergies renouvelables sont une alternative... Qui peuvent même nous rapporter de l’argent, comme en Allemagne !

6 Et mauvais pour l’Arabie Saoudite…

Zb3conw1wqmimestuont
connaissancedesenergies.org

Quand tu mets dix litres de super dans ta caisse, deux litres proviennent d’Arabie Saoudite. Et plus d’un litre du Kazakhstan. Je te fais grâce des autres pays hautement démocratiques que tu entretiens en passant à la pompe… D'ailleurs, c'est dans le graphique de connaissancedesenergies.org, là, au dessus.

7 Tu vas redynamiser le centre ville

Ubvivojt9womcsasar2d

Save l'Arabe du coin.

© UFD

Essaye un peu. Samedi, tu laisses tomber Leclerc ou Auchan à dix bornes et tu fais vivre l’Arabe du coin (il n’est pas Saoudien, lui). Et tu passes chez le marchand de couleurs, la boutique de fringues, le libraire, la mercerie, le boucher, le poissonnier et tous les commerces qui vont bientôt fermer pour se transformer en transformer en kebabs et en ongleries. Merci pour eux. Merci pour nous.

Nous suivre

Facebook black Twitter black Linkedin black

En vidéo

Plus d'articles dans Décoder

Partager 4 Linkedin white 33 Facebook white Twitter white Email white Plus white